Make your own free website on Tripod.com

Home

BIBLIOGRAPHIE | Chapitre 7 - Annexe | Chapitre 8 | CONCLUSION | Le Roi dans la Constitution
Fonction royale 5
CONCLUSION

Depuis 1831, les textes constitutionnels concernant la monarchie n'avaient pas changé. Il aura fallu la crise récente d'avril 1990 pour que d'aucuns s'interrogent sur la Fonction même, alors que la "Question royale" de 1945-1951 ne concernait réellement que la personne de Léopold III.

La coutume a, par contre, évolué au fil des temps comme il est normal en toute démocratie. Tantôt elle a vu l'influence directe du Roi décroître, le renvoyant du devant de la scène politique aux coulisses; tantôt par contre, elle a raffermi sa présence. En profondeur, le Souverain a largement récupéré en influence ou, si l'on préfère, en Autorité ce qu'il perdait en Pouvoir : dorénavant, le Roi des Belges agit dans l'ombre mais n'en est pas moins présent; et les réactions parfois vives aux propos du défunt Baudouin 1er, lors de ses traditionnelles allocutions du 21 juillet et de Noël, prouvent combien le poids du Chef de l'Etat est resté assez important pour que nul ne puisse l'ignorer. La récente révision de la Constitution de 1992-1993 n'aura, en définitive, pas réduit pratiquement les pouvoirs du Chef de l'Etat belge "fédéral", contrairement à ce qu'annonçaient les déclarations d'avril 1990.
La tragique disparition de Baudouin 1er a montré au Monde combien les Belges se sentent proches de la dynastie; c'est que nos Compatriotes ont compris à quel point l'influence du Roi est un ciment entre le Nord, le Centre et le Sud du pays, par-delà leurs différences, et que dans ce double mouvement que constituent l'unification européenne et la fédéralisation de la Belgique, nos Souverains restent les gages de la continuité de notre Etre collectif belge.

"Mais, quel est donc votre rôle, Sire ?" est la question que beaucoup de Belges souhaitent lui poser, les uns avec espoir, d'autres peut-être avec crainte, d'autres enfin avec une pointe de condescendance dans ce monde où démocratie et démagogie se confondent si souvent.
Il s'agit d'un rôle discret de confident, d'interlocuteur toujours prêt à (re)nouer des éléments de dialogue entre gens qui, sans passer par son intermédiaire, ne pourraient peut-être pas se rencontrer, encore moins se parler. Le Roi est un arbitre, une référence d'équilibre entre toutes les forces qui, dans un pays pluraliste comme le nôtre qui voit coexister des sensibilités culturelles et philosophiques différentes, pourraient le désagréger et que la vision d'un "Etre-au-dessus-des-Partis" permet de canaliser dans le but de bâtir.
Peut-être un jour ce Guide sera-t-il une Reine, nouvelle évolution de nos moeurs. L'essentiel est que la monarchie reste un "garde-fous" qui sache rester serein quand les passions se déchaînent. La Fonction royale reste toujours motrice comme le prouve, par exemple, la création de la "Fondation Roi Baudouin" - même si un Léopold II ne semble plus concevable -; elle constitue un phare dans un monde qui se cherche, un élément de stabilité et de mutations à la fois.

Gondolas in Venice; Actual size=240 pixels wide

Here I'll describe this picture from my vacation, including information such as where and when it was taken, and what memories it brings back.

I may include a link to the current weather conditions at our vacation spot below.

Gondolas in Venice; Actual size=240 pixels wide

Here I'll describe another picture from my vacation.

A family on vacation; Actual size=180 pixels wide

Here I'll describe another picture from my vacation.

A family on vacation; Actual size=180 pixels wide

Here I'll describe another picture from my vacation.